Retour

5 conseils pour affronter l’hiver en scooter

L’hiver installé, les températures ont baissé, il pleut régulièrement et parfois même il neige… Bref, les conditions sont plus compliquées pour les conducteurs de deux-roues. Entre froid, vent et manque de visibilité, il est nécessaire de bien s’équiper pour rouler dans les meilleures conditions possibles.

Voici une liste des meilleurs équipements pour ne pas devenir un bonhomme de neige sur son scooter !

1. Protégez vos mains

Gants, sous-gants, manchons, poignées chauffantes… Il y a plusieurs façons de protéger ses mains du froid.

Selon la saison (été / hiver) , le modèle idéal de gants varie, comme ses caractéristiques. En hiver, privilégiez des gants doublés nylon, imperméables et/ou rembourrés pour garder vos mains au chaud. Pour davantage de confort, il existe même des gants chauffants, qui feront la différence les jours de grand froid.

Mais les gants protègent avant tout en cas de chute et doivent être homologués. En France, ils sont obligatoires pour le conducteur comme son passager depuis 2016 (décret du 19 septembre). En effet, ils se révèlent essentiels en cas de choc sur le goudron ou contre un obstacle. Le non-port de gants en deux-roues motorisé peut être sanctionné d’une amende et même d’un retrait de points. A noter : cet impératif n’est pas applicable en Espagne et en Italie. 

2. Le cou bien au chaud

Tout le monde le sait, le casque est obligatoire en scooter et moto. C’est une protection essentielle en cas d’accident. Côté confort, il permet de conserver sa chaleur corporelle, qu’on perd essentiellement par la tête. Mais pour mieux s’isoler encore et éviter définitivement toute chance de rhume, pensez à vous équiper d’une écharpe, d’un tour de cou ou d’une cagoule.

3. Enfilez votre plus belle jupe

Accessoire classique en scooter, le tablier, aussi appelé jupe, s’avère redoutablement efficace. Il protège votre corps du froid et de l’humidité. Des études ont montré que la température ressentie était supérieure de 8 degré avec un tablier (versus sans).

Pas besoin de se vêtir d’un pantalon imperméable et de sur-bottes, un bon tablier étanche sera un vrai bouclier contre le mauvais temps !

Si vous êtes amateur/trice  de scooters à louer en libre-service, sachez que tous les Cityscoot, à Paris comme à Nice, sont équipés de jolies jupes bleues.  Imperméables et épaisses, elles vous assurent des trajets toujours au chaud et au sec.

3. Vue dégagée

La pluie, la neige et le brouillard peuvent très vite altérer votre vision de la route. Lorsque vous choisissez un casque, prenez en compte l’utilité de la visière, il faut que celle-ci couvrent correctement vos yeux. Si votre casque ne possède pas de bonne visière, vous pouvez utiliser une paire de lunettes de protection. Elles restent cependant moins pratiques que la visière intégrée.

Le pare-brise complète la panoplie anti-intempéries, il réduit la sensation de froid en protégeant du vent et de la pluie. Attention toutefois, il doit être correctement entretenu et nettoyé. Il peut altérer la visibilité s’il est rayé ou lorsqu’il reflète les phares d’autres véhicules.

4. Un look d’enfer

Pas évident de s’équiper de la tête au pied lorsqu’on utilise le scooter en ville pour des courts trajets tels que le domicile-travail. Alors, si votre manteau d’hiver ne protège pas très bien des intempéries, pensez à vous munir d’une veste fine imperméable à mettre par-dessus votre blouson. Ça ne prend pas beaucoup de place. Probable qu’elle puisse même rentrer pliée dans votre poche !

Il est possible de compléter l’équipement avec un surpantalon de pluie. Même principe qu’avec la veste imperméable : il permet de garder les jambes au sec lors des trajets sous la pluie. Dans ce cas, ne pas oublier les chaussettes montantes, vous verrez que ce sera beaucoup plus confortable pour vos chevilles !

Vous voilà paré.e  ! Avec ces précautions, vous réaliserez vite que rouler en deux-roues reste un plaisir même une fois la bise venue.

Bonne route 🙂

On continue la lecture ?

La ville facile

Comment protéger son scooter contre le vol ?

Tous les détenteurs de deux-roues le savent, il n’est pas sans risque...

4 min de lecture

Mobilité urbaine

Le forfait mobilités durables en 5 questions

Le 10 mai 2020, une petite révolution a vu le jour pour vos trajets...

3 min de lecture

Mobilité urbaine

L’autonomie des batteries électriques : l’enjeu de demain

De plus en plus présentes dans la mobilité, elles n’ont pas fini de...

3 min de lecture

Téléchargez l’application

Pas encore utilisateur ? Téléchargez-la et accéder en un clic à des milliers de scooters électriques à Paris, Nice, Milan et Barcelone.